Mais qui êtes-vous donc?

« Mais qui êtes-vous donc? »

En voilà une question! Imaginez que vous vous baladiez dans votre ville ou tout autre endroit, et que vous preniez quelques secondes pour vous poser cette question, d’une personne que vous croisez ou que vous suivez.

On entre alors dans une réflexion qui créé un lien avec cette personne et ouvre les portes de l’imagination.

C’est alors que tout est possible pour composer une image d’après le peu d’éléments dont on dispose.

Dans mes errances urbaines, j’explore cette réflexion et ce qui en découle, je pars à la quête de l’atmosphère qui y répondra au mieux, pour enfin isoler ce personnage dans ma composition et en quelques sortes, lui faire hommage par une image qui lui serait dédiée.

 

De ce petit exercice est née une exposition, qui s’est déroulée de mai à juillet 2018 dans une petite salle de Rouen.

 

Et un livre du même nom que ce billet. (non publié en grande série à ce jour)

« La photo humaniste, c’est quoi ? Une photo avec des humains ? Alors oui, dans la photo que j’aime, il y a toujours un personnage et très peu d’action autour. Je me concentre sur lui et cherche à capter ce qu’il ressent : est-il heureux, malheureux, paumé ? » – Sabine Weiss –

Gare routière (Rouen)

Ce petit projet aura duré une année, une année a arpenter les rues de ma ville d’accueil, Rouen, mais aussi Paris et Dieppe, ma ville natale.

Je souhaitais nous voir évoluer dans un environnement familier.

Pour ces photographies, j’ai choisi délibérément de forts contrastes, des lumières puissantes et marquées, à l’image de nos vies, leurs différences, de nos expériences.

                        Paris      /       Place saint Mare (Rouen)

                       Musée du jeu de Paume (Paris L’Orangerie)         /             Métro Parisien

Ce livre comporte environ 50 images que j’ai longuement et soigneusement sélectionné parmi non loin de 300 photographies et qui referment toutes un instant de vie. Bien-sûr, cela parait évident, et pourtant, dans l’époque où nous vivons, avec cette avalanche quotidienne d’informations visuelles, nous avons une fâcheuse tendance à ne plus regarder, mais juste voir, et encore. Je vous invite donc ici à regarder avec les yeux et le cœur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.