Après mûres réflexions!

Sous ce jeu de mots facile, se cache une discipline où beaucoup de photographes s’essaient de temps à autres.
Photographier des reflets permet de nombreuses compositions, il est possible qu’il ne soit qu’un « plus » dans l’image, ou tout au contraire le sujet principal. Le spectateur peut s’y trouver désorienté, perdu dans les codes de lecture conventionnels.

 

Pas de fumée sans feu? Pas de reflet sans eau? Bien sûr que si, mais celle-ci reste ma source d’inspiration favorite. Elle est espiègle, inattendue (même en Normandie…) et offre à chaque coin de rue des pépites pour le peu qu’on prenne le temps de regarder.

Et les couleurs y sont souvent saturées et éclatantes.

Cette discipline requiert toutefois un peu de technique, en particulier « trouver le bon angle », car les choses qui se reflètent dans une flaque d’eau sont rarement juste au dessus de celle-ci, il faut donc tourner autour de la flaque, s’abaisser, se tordre dans des positions qui font de votre torture une animation distrayante pour les badauds! 🙂

De fait, un pied est apprécié pour ce genre d’exercice, pour les deux photos ci-dessus, une pose de quelques secondes aura été nécessaire, là cela devient évidemment impératif.

Mais les reflets peuvent aussi devenir simplement un complément  de choix pour « meubler » votre composition.

J’espère vous avoir donner envie de regarder le sol les jours de pluie, et n’hésitez pas à partager vos créations! A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.